Après d’intenses discussions au sein de l’Assemblée Nationale, les députés ont voté en faveur de l’interdiction des sacs plastique à usage unique en France, une loi qui prendra effet à compter du 1er Janvier 2016. Cette proposition de loi avait été introduite à une série d’autres mesures dans le cadre du projet sur la transition énergétique telles que l’interdiction de la vaisselle plastique à l’horizon 2020, l’indemnisation kilométrique pour les trajets à vélo ou encore la création d’un chèque énergie.

interdiction sac plastique

Les sacs plastiques à usage unique seront interdit à partir de janvier 2016

Ce durcissement des mesures intervient suite à une préconisation formulée par la Commission Européenne, ayant proposé fin 2013 de réduire de 80% le nombre de sacs jetables utilisés chaque année sur le marché de l’UE, près de 100 milliards. Une belle avancée avait déjà été réalisée dans un premier temps par le gouvernement, sur les sacs plastique fins (18 microns) distribués aux caisses des grandes surfaces alimentaires, car entre 2002 et 2011, leur nombre est passé de 10,5 milliards à 700 millions.

Un résultat dont le gouvernement ne compte pas se contenter, ainsi la seconde phase porte sur les sacs plastique à usage unique (ceux qu’on déchire sauvagement) dont la distribution en Hexagone repose sur des bases élevées : 5 milliards de sacs distribués aux caisses et plus de 12 milliards aux rayons fruits et légumes. Compte-tenu de l’ampleur de la tâche, un effort important est demandé aux entreprises afin de remédier à cette interdiction, ce que les industriels de la plasturgie ne goûtent guère, reprochant au gouvernement le manque de temps afin de démocratiser les nouvelles technologies de sacs compostables car en l’état actuel des choses, leur coût demeure trop élevé.

Quelles sont les alternatives au sac plastique?

L’épuisement des ressources pétrolières, la lutte contre l’augmentation des gaz à effet de serre et la préservation de l’environnement incitent à la recherche d’alternatives aux produits de la pétrochimie et pour la plupart d’entre elles, nous les utilisons déjà dans notre vie quotidienne de façon plus ou moins récurrente. Quelles sont-elles ?

alternative au sac plastique, le sac papier

Le sac en papier kraft, la meilleure alternative au sac plastique

Le sac kraft en papier

Entièrement biodégradable et sac recyclable, sa fabrication reste assez énergivore mais la meilleure alternative au sac plastique est le sac en papier kraft. Du fait de sa tenue et de sa praticité, il est fréquemment utilisé par les commerces de proximité et les grandes marques. Son marché est aujourd’hui en pleine expansion à cause des restrictions qui frappent le sac plastique jetable, nous vous invitons donc à parcourir nos exemples de réalisation de sac kraft sur notre blog.

Le sac plastique biodégradable

Ils sont à base d’amidon de maïs, de pomme de terre, de canne à sucre ou autres, leur dégradation s’effectue en deux étapes : d’abord la désintégration du film plastique par les micro-organismes, puis la dégradation du polyester par hydrolyse et micro-organismes. Une fois dégradé, il ne reste que de l’humus, du dioxyde de carbone et de l’eau. Ils sont donc compostables mais en revanche pas recyclables.

Le sac biofragmentable / oxodegradable

Attention, il n’est pas biodégradable mais photodégradable. Exposé à la chaleur, la lumière ou sous l’effet de contraintes mécaniques, il se fragmente en de minuscules paillettes invisibles à l’œil nu mais reste présent dans la nature sous cette forme. Pas adapté au compost, il n’y a donc que la pollution visuelle qui disparaît.

Le sac réutilisable

Il en existe différents types adaptés aux besoins de chacun, solides et pratiques, ils s’emportent partout et permettent une large réutilisation (au moins 4 fois pour que leur bilan environnemental soit intéressant), favorisant ainsi la démarche de développement durable.

On trouve deux types de sacs réutilisables en plastique :

  • le sac en polypropylène tissé : composé de lamelles de polypropylène entrelacées, il est souvent proposé aux caisses des grandes surfaces.
  • le sac en polypropylène non-tissé : obtenu suite au pressage du polypropylène, visuellement on obtient un résultat très proche du tissu.

Pour plus d’informations, consultez cet article !

Dans les deux cas, ces sacs possèdent une grande résistance et peuvent servir plusieurs années durant. Les entreprises en ont saisi l’intérêt immédiatement car il permet de développer un attachement supplémentaire de la marque avec la clientèle grâce à cette récurrence d’utilisation.

En tant que spécialiste du sac publicitaire, nous espérons avoir pu éclairer votre lanterne sur ces différents éléments et de fait restons à votre disposition pour toutes vos demandes. N’hésitez pas à nous contacter par téléphone ou par mail !