La sérigraphie, exportée de la Chine vers l’Outre Atlantique est devenue une technique d’impression incontournable.

Première étape de la technique, on fabrique un pochoir nommé écran, grâce à un tissu tendu fixé sur un cadre.
On passe ensuite au clichage, l’écran est alors enduit d’une émulsion photosensible, qui au contact d’ultraviolets crée le visuel. Le reste est rincé à l’eau durant l’étape du dépouillage. Dernière étape le tirage, on reproduit pour chaque couleur le visuel sur le sac publicitaire.

Economique et plus respectueuse de l’environnement, nous utilisons cette technique sur des sacs type tote bag, sacs coton et jute, sacs polypropylène ou polyester.

 

Qu’est-ce que la sérigraphie sur textile ?

L’histoire de la sérigraphie.

La sérigraphie est une technique d’impression provenant de Chine.  Mise au point sous la Dynastie Song (Xème-XIIIème Siècle), elle se développe ensuite dans les pays voisins.
C’est lors de l’émigration Chinoise vers les États-Unis au début de la révolution industrielle que ce procédé fût exporté Outre-Atlantique et également vers l’ensemble de l’occident.

La méthode ancestrale de marquage utilisée dans les ateliers fût conservée. En revanche, les outils furent adaptés aux matériaux de l’époque. Par exemple, le Nylon remplaça la soie.

Au cours du XXème siècle, la sérigraphie devient une technique d’impression incontournable que l’on apprend à adapter sur tous types de supports, comme le bois, le verre et la céramique…

Les artistes en vogue de cette période l’exploitent sans retenue, comme Henri Matisse, Andy Warhol ou Roy Lichtenstein et font connaitre ce procédé simple d’application.
C’est ainsi que la sérigraphie devient également un symbole de toute la période de 68 à travers les affiches et autocollants contestataires.

Le procédé sérigraphique :

La sérigraphie est une méthode d’impression qui s’inspire fortement de la technique du pochoir.

    1. Sérigraphie Table à tendre Sac personnalisé

      La table à tendre

      La première étape consiste à fabriquer ce qu’on appelle l’écran.
      Pour cela on utilise un cadre sur lequel est fixé un tissu tendu et collé (auparavant de la soie, l’origine étymologique de la sérigraphie).
      La maille de ce tissu détermine la quantité d’encre déposée et donc la finesse des détails.

    2. La seconde étape nommée le clichage.
      L’écran est enduit d’une émulsion photosensible sur laquelle on dispose un film (qui est le négatif de notre visuel) protégeant les zones non-imprimées des ultraviolets. En réagissant à la lumière, la couche photosensible se durcit et bouche les pores.

      Sérigraphie Table à UV Sac personnalisé

      La Table à Ultraviolets

      Les autres zones non durcies sont rincées à l’eau, on appelle cela le dépouillement.
      Après retouche et correction des éventuels défauts, l’écran est prêt pour le tirage.
      On fabriquera autant d’écrans qu’il existe de zones de couleurs, car l’application des encres se fait couche par couche.

      Sérigraphie Clichage Sac personnalisé

    3. La dernière étape, le tirage ou raclage.C’est une technique assez simple, puisqu’on reproduit le visuel autant de fois que voulu pour la personnalisation du sac publicitaire, grâce à la technique du pochoir.
      Sérigraphie Tirage Sac personnalisé

      Le Tirage

      On fixe l’écran sur le support avec des cales et on l’enduit simplement d’encre que l’on étire avec une raclette (d’où l’expression « tirage » ou « raclage »).
      À savoir qu’il s’agit d’encres à solvant et non à eau, donc avec un fort pouvoir couvrant. L’encre se dépose sur les zones où les pores du tissu n’ont pas été obstrués par le clichage.
      L’opération est répétée avec un nettoyage et séchage minutieux en four entre chaque couche de couleur. C’est ce qu’on appelle le « couche par couche »

Sérigraphie Tirage Sac personnalisé

 

Différence entre la sérigraphie à plat ou rotative et la sérigraphie sur textile :

Sérigraphie Caroussel Sac personnalisé

Le Caroussel

On distingue deux types de techniques de tirage, la sérigraphie à plat ou rotative et la sérigraphie textile, plus complexe.

La principale différence entre ces 2 procédés est liée au support imprimé.
Pour la sérigraphie à plat ou rotative, il s’agit d’un support rigide. Il est donc possible de retirer le support entre chaque couche de couleurs pour séchage au four.
Pour la sérigraphie avec un support textile donc souple, les différentes couches sont appliquées en une seule fois. Le support ne doit absolument pas être déplacé.
Pour ce dernier, on utilise donc un carrousel sur lequel est fixé chaque écran correspondant à chaque couche de couleurs.
Une boite de séchage est intercalée entre chaque écran sur les bras même du carrousel.

 

La sérigraphie sur sacs publicitaires personnalisés :

Chez BtoBag, cette technique est largement utilisée dans la fabrication de vos sacs personnalisés et cela sur différents types de produits et de matières possibles : tote bag, sac en coton, sac en toile de jute, sac polypropylène ou polyester.

Généralement peu exploitée pour les sacs en papier kraft, la sérigraphie, technique d’impression utilise des encres à solvant. Cela permet une meilleure couvrance pour une bonne visibilité du logo. Par exemple, sur un sac papier kraft en repiquage déjà teinté dans une couleur foncée.

En fonction donc du support, différentes procédures sont utilisées. Pour les matières textiles, déformables, telles que les tote bags ou sacs en coton, on utilise un carrousel qui permet de laisser le support fixe pour l’application des différentes couches de couleur.

Pour les sacs papier kraft ou polypropylène, le procédé se fait en plusieurs étapes avec séchage au four entre chaque couche de couleur. Nous déconseillons, l’utilisation d’un trop grand nombre de couleurs appliquées avec cette technique. En effet, le séchage au four entraîne une légère rétractation des supports plastiques et donc un risque de décalage du motif imprimé.

L’impression en sérigraphie est conseillée pour les dessins comportant jusqu’à quatre couleurs unies, comme des logos, des phrases et des éléments de design graphique simples.
Pour les tirages plus limités et les impressions plus complexes, comme des photographies ou des dessins avec des dégradés, nous recommandons l’impression numérique ou le transfert.

Malgré tout, cette technique d’impression reste une des plus qualitative, économique et écologiquement respectueuse de l’environnement car peu de matières chimiques sont utilisées.
La sérigraphie permet pour les tissus de conserver toute sa souplesse, sa douceur et son confort.

Les avantages de l’impression en sérigraphie :

  • Impression sur de grandes surfaces
  • Impression sur des objets en volume
  • Tout type de support possible
  • Excellent rapport qualité / prix pour des grands quantités
  • Reproduction parfaite des couleurs
  • Résistance de l’impression à de nombreux lavages

 

N’hésitez pas à visiter notre chaîne YouTube où vous trouverez des vidéos explicatives sur notre entreprise et nos méthodes de fabrication. Et suivez-nous sur nos réseaux sociaux : Facebook, Twitter, et Instagram.