Définition du cliché en flexographie :

Le cliché en flexographie est ce qu’on appelle une « forme imprimante en relief » utilisée dans les procédés d’impression directe. C’est une méthode de transfert d’encre d’un support (ici le cliché), sur un autre (un sac publicitaire type tote bag par exemple).

Le cliché, autrefois exclusivement fabriqué dans un caoutchouc qui était gravé à la main ou moulé, est aujourd’hui largement produit en résine photopolymère, une matière réactive aux ultraviolets.

Ces résines (en polyester, acrylique ou polyamide) sont soumises à une exposition lumineuse bien souvent ultraviolette qui provoque un durcissement de la matière par réticulation (transformation chimique de la molécule) pour créer ainsi la forme à imprimer. 

 

Fabrication d’un cliché :

  • Première étape : on utilise des plaques (entre 0.78 et 6.35mm) composées d’une couche de carbone et d’une couche de matière photopolymère, nommée « semelle ». Grâce à une graveuse laser, on reproduit le motif à imprimer côté carbone, ce qui permet la mise à nu de la matière réactive aux UV.

Etape fabrication Etape photopolymère cliche flexographie  Etape laser cliche flexographie

 

 

 

 

 

  • Deuxième étape : avec une insoleuse on fait subir à cette plaque une exposition aux néons pendant une dizaine de minutes (45 néons) ce qui a pour effet de durcir la couche photopolymère qui est exposée. À la fin de cette étape on peut déjà constater que les parties mises à nu lors de l’étape précédente ont réagi à l’exposition aux néons formant les clichés.

Etape polymérisation

  • Troisième étape : Les plaques sont ensuite passées à la laveuse afin de retirer intégralement la couche de carbone et ainsi révéler le motif à l’aide de solvants. La réalisation de cette étape prend environ une quinzaine de minutes.Etape laveuse cliche flexographie
  • Quatrième étape : afin d’assurer une bonne résistance, les plaques sont mises en four à 60° pour séchage, ce qui permet le gonflement des zones auparavant exposées aux ultraviolets. Cette étape doit-être effectuée avec précaution car le cliché aura tendance à se rétracter au contact de la chaleur.

Etape séchage

  • Cinquième étape : pour terminer les clichés en flexographie sont découpés grâce à une machine numérique de grande précision pour des découpes nettes même avec des formes complexes. Le cliché est ainsi prêt à être monté sur une porte clichée et utilisé en flexographie.

 

Pour fabriquer un cliché en flexographie, le temps de réalisation estimé est compris entre 2h30 et 3h. Comme vous aurez pu le comprendre au travers de cet article, il faut un certain nombre de machines pour réaliser un cliché. Le coût total de ces immobilisations s’élève autour du million d’euros. Le prix des frais de clichés doit permettre de rentabiliser l’utilisation de toutes ces machines ainsi que du personnel humain.

 

Et pour en savoir plus sur tous nos sacs publicitaires personnalisés, rendez-vous sur la page suivante : BtoBag.fr ainsi que sur notre chaîne YouTube.

Besoin d’un devis gratuit ? D’une maquette 3D de votre futur sac personnalisé ? Contactez-nous, notre équipe d’experts reste à votre entière disposition pour vous guider dans votre projet de sacs publicitaires personnalisés !