Être précurseur. Oui mais encore ?

 

La crise Covid et le Krach Boursier de 1929 ont potentiellement le même impact économique

Devenir précurseur dans une période de crise

Les évènements et les circonstances nous obligent à repenser nos certitudes pour trouver de nouvelles solutions. Il y a urgence.

Il n’a pas été rare de voir des personnes penser hors du cadre (think out of the box), et de viser au-delà du champ des possibles. Les précurseurs reconnus sont perçus comme des visionnaires. Lorsque c’est évident, ils fascinent par l’entêtement dont ils ont fait preuve, alors que la plupart des gens pensaient leur idée ridicule. Comment être un précurseur ?

Un précurseur se reconnait par « construction ». Il a la chance d’avoir l’instinct de survie, de trouver des solutions et de saisir de nouvelles opportunités.

Trouver des solutions satisfaisantes n’est pas facile. Les erreurs sont parfois inévitables, mais elles nous permettent d’évoluer et de trouver le bon chemin.

Idriss ABERKANE dit : « Toutes révolutions passées, dans n’importe quel domaine, sont passées par 3 étapes : Ridicule, Dangereux et Evident ».

 

Révolution des droits de l'homme, précurseur

 

La « déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen » de 1789, avec la question du « Droit des Femmes Citoyennes » illustre bien ces 3 étapes.

A cette époque, la question n’est pas prise au sérieux et les Hommes n’ont que faire de l’opinion des Femmes à ce sujet.

Il est considéré comme ridicule.

Puis, en 1793, cela devient dangereux. Olympe de Gouges est guillotinée pour le seul motif d’avoir tenté d’instaurer une Déclaration des Droits de la Femme Citoyenne. En 1889, on réprime les femmes qui se battent pour leur droit car on s’inquiète de savoir qui va s’occuper de la maison.

Aujourd’hui les femmes ont le droit de vote et cela nous parait évident. Malheureusement, cela ne s’est pas fait du jour au lendemain.

 

Comment MaxBio et Nebul Air peuvent être considérés comme « précurseur » et pourquoi pas BtoBag en distribuant la solution ?

Face à la crise sanitaire que nous vivons, il nous est possible de réagir de 2 façons différentes :

Nous pouvons nous reposer sur le vaccin en supposant qu’il va régler tous nos problèmes sanitaires et, nous pouvons aussi nous projeter dans le futur.

Selon l’OMS, nous ne serions pas au bout de nos peines quant à l’apparition de nouvelles maladies inconnues. Notre pari pour l’avenir, c’est de trouver des solutions avec la meilleure sécurité possible pour le bien-être au quotidien de notre société.

 

 

Nous choisissons de miser sur MaxBio et NebulAir : La désinfection des espaces clos.

La sécurité sanitaire est nécessaire et nous sommes dès aujourd’hui près à agir pour permettre de reprendre notre vie d’avant. C’est ainsi que MaxBio Spray, MaxBio & NebulAir et MaxBio Pur se sont développés : pour une protection sanitaire essentielle en complément des gestes barrières et protéger les activités humaines.

C’est en ce sens que notre initiative MaxBio et NebulAir s’inscrit dans un mouvement de précurseur.

Ce n’est qu’une pierre à l’édifice que nous voulons proposer, si tout le monde allait dans ce sens, nous pourrions faire avancer la société. Y-a -t- il un sentiment plus gratifiant ?

Cette situation de Coronavirus va perdurer dans le temps. Il est donc temps de trouver des solutions pour revivre en toute liberté.

 

Comment prendre des décisions avec des inconnues ?

 

Être Précurseur implique de se diriger vers l'inconnu, c'est cette peur de l'inconnue qui nous bride

 

Le précurseur doit prendre des décisions avec des inconnues. Il suffit de trouver la bonne tendance et d’avoir de l’intuition. Ces éléments, comme le ressenti et l’instinct, sont des appuis pour prendre une décision. Fort de son expérience on peut reconnaître un précurseur. Il est intéressant de trouver cette personne dans notre secteur d’activité pour trouver la bonne réponse.

Se faire confiance est difficile durant cette période troublée. Cependant, une alternative est possible : Faire confiance aux autres.

S’entourer de personnes qui ont la faculté de se projeter, d’anticiper ou d’avoir l’intuition de l’avenir est une bonne chose pour s’en servir de guide sur des décisions à prendre.

Il ne s’agit pas de se jeter dans le vide : il s’agit de prendre des décisions en vous appuyant sur des personnes ayant de bonnes intuitions, reconnues à travers leurs antécédents.

Le principe est de saisir le plus d’opportunités possibles avant qu’elles ne soient plus disponibles et ne deviennent évidentes. « Nous avons tous des rêves, et c’est à nous seuls de les protéger ».

Personne ne vous croira capable de changer les choses. Même ceux qui vous aiment le plus. Mais ce n’est pas grave ! Parfois, tomber est la meilleure façon d’avancer. Rappelez-vous comment vous avez appris à marcher : en tombant. Regrettez-vous d’avoir essayé de vous relever, de vous être fait mal ? Je ne pense pas. Aujourd’hui, vous marchez, courez, sautez et vous avez bien fait d’essayer de vous relever jusqu’à y parvenir, en persévérant.

C’est la même chose dans le monde du business : inspirez-vous de ceux qui ont un instinct de survie. Ne craignez pas de vous aventurer, même sur des terrains inconnus. Lorsque toutes ces zones d’ombres auront disparu, alors le monde entier verra la logique de la démarche de création. Celle-ci sera évidente . Une fois que ce qui n’existait pas devient une réalité flagrante, alors vous êtes un précurseur reconnu.

 

L’instinct de survie dans la vie et pour les entreprises  

Nous vivons clairement aujourd’hui dans un contexte de « survie ». Nous aspirons tous à retrouver un retour à la normale. Mais, il s’agit ici de prendre une décision : le vaccin va-t-il à lui seul nous sortir d’affaire, ou bien allons-nous devoir prendre des mesures pour changer les choses ?

La vie nous met au défi : il ne tient qu’à nous de tenter de nous relever à chaque difficulté. « Tomber est autorisé, se relever et se battre est une obligation si on veut survivre. »

Voir les autres essayer, tomber, et pour certains réussir. C’est de ces personnes-là dont on se moquera au début, mais dont on parlera et se souviendra à la fin.

Il suffit qu’une seule personne y arrive pour que l’impossible devienne possible. Et c’est à ce moment-là que d’autres précurseurs suivront l’exemple du premier à s’être relevé et que l’impossible deviendra la norme : c’est le concept de « l’évolution ». Si vous avez la chance de voir ou d’anticiper la tendance de l’évolution sur un marché, vous aurez un ou plusieurs coups d’avance sur ceux qui n’auront pas osé ou jugé l’idée exploitable. Il faut garder à l’esprit qu’une idée est bonne si elle aboutit alors que personne n’y croyait.

Ainsi agir ou ne rien faire telle est la question ? Les 2 options sont possibles car vous mieux que quiconque savez ce qui est le mieux pour vous et votre avenir.

 

 

Article rédigé suite à une interview du fondateur Jean-Baptiste Caiveau

Rédigé par Thibeau Gajardo