Il y a une dizaine d’année, le phénomène du green washing (cf. définition Wikipedia) avait dessiné une image peu éthique des entreprises. En effet, elles avaient l’habitude de diffuser des messages écologiques et soucieux de l’environnement.

 

arbre nature écologie

 

Vous vous rappelez sûrement des véhicules à essence qui sont devenus soudainement non-polluants. Ainsi que des vêtements recyclés à moins de 2%.

Face à ce phénomène, de plus en plus d’entreprises ont cherché à élaborer des stratégies ingénieuses afin d’allier publicité et écologie ; distribution de sacs réutilisables imprimés aux noms des marques, organisation d’événements autour de thèmes environnementaux, partenariats avec des figures de la lutte contre le réchauffement climatique, etc…

D’autres ont décidés de réaliser des campagnes de communication réellement ancrées dans une démarche de protection de la nature. Des publicités qui sont en elles-mêmes des actions environnementales… En voici quelques unes :

Limiter les émissions de CO2 avec un bain de soleil

panneaux solaires

 

Parmi ces entreprises s’inscrivant progressivement dans une démarche de protection de l’environnement, certaines tiennent à réduire leur impact sur la nature. Cette volonté passe souvent par la création de chaînes de production ou de transport plus propres. Mais certains vont jusqu’à appliquer ce concept à la réalisation de leurs spots publicitaires.

A l’occasion de la sortie du modèle hybride “Sonata Hybrid”, Hyundai a en effet décidé de réaliser une publicité qui n’aurait aucun impact sur l’environnement. Au lieu de filmer sa voiture sur de belles routes américaines, la publicité est entièrement tournée en studio où l’énergie utilisée est issue de panneaux solaires et de manivelles. Ou comment économiser de l’énergie en s’inscrivant dans une vraie démarche environnementale !

 

reparation-vetements

 

L’obsolescence programmée est l’un des fléaux contre lequel de plus en plus d’associations tentent de lutter

En revanche, les cas de marques encourageant à moins consommer restent plutôt marginal… voire insolites. C’est pourtant ce qu’a choisi de faire la marque textile Patagonia. En effet, elle s’engage depuis 45 ans à fabriquer des produits résistants en limitant au maximum son impact sur l’environnement.

Au printemps dernier, la marque californienne a voulu sensibiliser les consommateurs au gaspillage textile : à bord d’un bus transformé en mercerie ambulante, Patagonia a parcouru l’Europe en proposant aux gens de raccommoder leurs vêtements abîmés. En encourageant la réparation face à la consommation, Patagonia rappelle qu’un vêtement est avant tout conçu pour perdurer.

En conclusion…

De nos jours, les consommateurs sont de plus en plus conscients des enjeux écologiques cachés derrière la production de nos biens de consommation. Les entreprises ayant cherché à mentir sur leurs intentions ont souvent été épinglées, ce qui a nui à leur réputation et par conséquent à leur chiffre d’affaire.

Qu’il s’agisse de convictions profondes ou de prises de conscience récentes ; désormais les marques débordent de créativité afin de rendre leurs démarches écologiques visibles, ludiques et avant tout honnêtes. Et ça, c’est une bonne nouvelle pour la planète !